Menu

Equipements et entretiens des voies d’escalade

Rédigé le Jeudi 9 Juin 2022 à 11:21 | Lu 14 fois | 0 commentaire(s)

Avec Jeff ANDREUCCI, guide de Haute Montagne


L’escalade est à la montagne ce que le cyclisme est à la route. Parmi les dernières activités, de plein air et de pleine nature, gratuites, elle draine un public d’amateurs en forte croissance. Ici, chez nous en Corse, le terrain de jeu est encore une fois à la hauteur de ses promesses. La diversité et la beauté du territoire ne laissent pas indifférents les nombreux pratiquants, aussi bien les insulaires, que les touristes de passage, de toutes les nationalités et de tous les continents. Ce tourisme de niche, comme les kayakistes également, et les activités de montagne hivernale (ski alpinisme et ski de randonnée), attire un public de plus en plus nombreux, amoureux des espaces naturels encore sauvages. Il ne fait pourtant pas suffisamment l’objet de toutes les attentions qu’il mériterait, dans la quête d’un tourisme sportif vertueux, et à l’année ! Il faut compter aujourd’hui sur des initiatives personnelles, de quelques professionnels locaux tels que des guides et AMM de Corse, pour valoriser ce tourisme et aussi des passionnés de montagne, qui  y vivent, comme les hébergeurs qui restent ouvert en toutes saisons. Profitons de ces quelques lignes pour les en remercier. Les actions de promotion menées par les pouvoirs publics sont encore bien minces et souvent insignifiantes à ce sujet. Et pourtant, nous sommes toujours surpris de voir à quel point le public continental est étonné par nos montagnes en hiver, ne serait-ce que lorsqu’il parcourt la lecture de nos 4 numéros d’hiver de notre magazine ISULA MUNTAGNA et se rendent compte que la Corse est une vraie montagne, où l’on peut pratiquer alpinisme hivernal, cascade de glace et toutes les sorties raquettes et ski de randonnée !
 
L’escalade est un sport en pleine évolution. Un public citadin en constante progression se l’approprie et les salles d’entrainement se multiplient partout dans les centres urbains.  Le besoin d’aller retrouver les espaces naturels se fait ressentir, d’autant plus avec la récente crise sanitaire. L’escalade, à l’origine plutôt confidentielle, s’autorégulait, tant sur le partage des expériences que sur l’entretien des voies. Combien de grimpeurs ont donné de leur temps, de leur argent, pour équiper telles ou telles falaises, tels ou tels massifs. Rendons leur grâce à tous, rendons leur hommage, quel que soit.......

Retrouvez la suite de l'article dans notre numéro 14 en vente en kiosque ou sur abonnement sur notre site www.isulamuntagna.corsica/shop