Menu

Le GIRTEC

Rédigé le Lundi 4 Mai 2020 à 14:52 | Lu 157 commentaire(s)

Le G I R T E C (Groupement d’Intérêt public pour la Reconstitution des Titres de propriétés En Corse) est, dans sa mission première, un outil au service des notaires.


Carte de la Corse indiquant  les parcelles dont le propriétaire est présumé décédé.
 
Le nombre de parcelles de propriétaires physiques est de 816 042. Elles 
représentent une surface de 393 686 ha.
 
Le nombre de parcelles de propriétaires présumés décédés est de 290 255 et répresente 36% en nombre. Leur surface est de 131 633 ha et représente 33% en surface.

Le G I R T E C (Groupement  d’Intérêt public pour la Reconstitution des Titres de propriétés En Corse) est, dans sa mission première, un outil au service des notaires.  
 
Il  effectue un travail de recherche sur les biens cadastrés à partir de documents d’archive (qui concernent l’occupation génoise, puis française). Il regroupe par exemple les données du cadastre Napoléonien et du cadastre actuel. Créé en 2006,  les deux premières années ont été consacrées au travail monumental de numérisation des documents ainsi qu’à la création d’outils de recoupement performants de traitemant des données numérisées.  Le premier cadastre dit « Napoléonien » a vu le jour en France vers 1810. Il faudra attendre jusqu’à 1860 environ pour qu’il soit rédigé dans sa quasi totalité, sur la Corse. A cette époque, on ne note ni la date de naissance du propriétaire, ni même parfois son adresse exacte mais seulement son métier et le nom de la ville ou du village. Les parcelles apparaissent alors correctement décrites. Il faut noter que tout ce travail a été réalisé par la technique d’arpentage, à la main et sur place ! Un travail qui explique la.....

Retrouvez notre article dans le numéro 9 actuellement en kiosque ou par abonnement.