Menu

Le Val d'Aoste

Rédigé le Jeudi 30 Mai 2019 à 18:20 | Lu 6 commentaire(s)

Une région, une montagne, un statut d'autonomie


Au delà de nos montagnes….. Voyager, partir et découvrir. 
 
Partir de l’ile est un voyage. Il suffit de la quitter pour que déjà elle nous manque. Sitôt passé le phare du port de Bastia, nous nous installons à bord et regagnons nos cabines. C’est par le même rituel du départ que  nous abandonnons peu à peu un quotidien et des habitudes, le lendemain devient une aventure. Quel temps fera t il ? Quelle route allons nous prendre ? Allez vers l’inconnu, l’excitation de découvrir d’autres montagnes, de faire d’autres rencontres. Bien sur nous avons tout prévu, notre matériel de ski est prêt, notre sac fait et refait. La mer tranquille de la nuit n’a pas perturbé notre sommeil et c’est au petit matin que nous débarquons dans le port de Savone. A peine posé pied à terre, nous quittons le tumulte de l’activité portuaire et nous prenons la direction de Torino. Attention aux codes couleurs des panneaux de signalisation routière ! En Italie l’autostrada c’est le panneau vert.  Il ne faut que quelques kilométres et une série de tunnels pour passer de la mer à la montagne, en remontant de grandes vallées. Au détour d’une courbe nous apercevons au loin la chaine et les sommets enneigés des Alpes. En à peine une heure nous laissons sur notre gauche, Cunéo, porte d’accès à toutes les vallées du Piemont : valle Stura, valle Maira, valle Varaita et ses cascades de glace, Pontechianale et Chianale au pied du Monte Viso. Un peu plus loin, nous contournons ensuite Torino en  laissant Pinerolo, valle del Chisone, qui dessert Sestrière , et valle di Susa, le tunnel du Frejus. Nous remontons plein nord. Une petite pause et ’un ‘’caffè stretto’’ puis nous entrons dans la large vallée d’Aoste. Cette province d’Italie, frontalière avec la France et la Suisse porte les stigmates d’un territoire hautement stratégique, de nombreux châteaux et vestiges de forteresses en témoignent. Territoire de montagne par excellence la ‘’Regione’’ tire ses ressources principales du tourisme. Elle bénéficie d’un statut spécial d’autonomie et s’étend sur une surface de 3263 kms2 pour une population d’environ 130 000 habitants.. C’est le royaume des 4000,  entendez des 4000 métres, Le Grand Paradis, le Mont Blanc, le Cervin et le Mont Rose, quatre grands seigneurs des Alpes disposés comme une couronne et qui offrent en toutes saisons d’innombrables possibilités d’activités de montagne. Cette région a su préserver son activité agro pastorale de tradition, les productions y sont variées (charcuteries, fromages, vins …..toute la gastronomie italienne). Le patrimoine culturel est mis en valeur grâce à des parcours organisés permettant de découvrir l’histoire et la richesse du passé, il en est de même pour les réserves naturelles tels que lacs glaciaires, étangs, marais, site archéologiques. Le Parc National du Grand Paradis est le premier parc italien il s'étend sur 70 000 hectares, sur une zone de hautes montagnes entre 800 mètres d'altitude au bas de la vallée et les 4061 mètres du Grand Paradis.
L'histoire du parc est liée à la protection du bouquetin dès 1856 par le roi Victor Emmanuele qui fera dont de cette réserve de chasse à l’Etat italien en 1920, puis la création du Parc en1922. Les portes du Gran Paradiso ,  secteur glaciaire ne se franchissent qu’accompagnées d’un guide et c’est avec baudrier, broche à glace, cordes, piolets et crampons, que vous ferez votre premier 4000 . En deux jours avec une nuit au refuge Victor Emmanuele ou bien en cinq à partir de Valmontey, refuge de Vittorio Sella, refuge de Chabot, refuge Victor Emmanuele, Refuge de Pontese et retour par Lillaz. Mais la Vallée d’Aoste recèle une multitude d’itinéraires de montagne, de  Courmayer au pied du Mont Blanc à Breuil Cervina au pied du Cervin. Vous pouvez aller aussi trainer vos spatules au Refuge du grand Saint Bernard via un petit détour par la Suisse en empruntant le tunnel , à partir d’Etroubles car la route du col coté Italie est impraticable les ¾ de l’année, les conditions hivernales y étant rudes et longues. Napoléon les affrontera en Mai 1800 pour y faire passer ses troupes et le matériel lors de la campagne d’Italie. Cet hospice fondé en 1050 par Bernard de Menthon, archidiacre d’Aoste, pour accueillir et protéger les nombreux voyageurs  des brigands qui fréquentent alors ce passage à travers les Alpes a gardé sa fonction d’accueil . TRAIL TRAIL TRAIL …en été les trailers se prépareront pour se confronter au TOR DES GEANTS, un parcours qui dessine un anneau de 330kms avec un dénivelé positif de 24000m, traversant 28 communes. La course se déroule en une seule étape, à allure libre et en temps limité. Elle s’effectue en semi-autosuffisance. TOR DES GEANTSest la compétition qui associe longue distance et autonomie du coureur, aucune étape forcée n’étant imposée par l’organisation, le vainqueur sera celui qui terminera la course en gérant au mieux ses repos et arrêts aux postes de ravitaillement.

 










Recherche

Facebook

Les news

Les Rencontres ISULA Muntagna le Magazine

22/03/2019 - Philippe Pierangeli

Brice Sarti

22/03/2019 - Philippe Pierangeli

A RISERVA NATURALE DI RITONDU

21/03/2019 - Philippe Pierangeli

A CORSICA, SPOT MONDIAL

20/03/2019 - Philippe Pierangeli