Menu

RITRATTU

Rédigé le Dimanche 27 Septembre 2020 à 17:16 | Lu 15 fois | 0 commentaire(s)

Battista, u misteru di a voce, u misteru di u sacratu


Comment dresser le portrait de Battista Acquaviva ? Intemporelle, elle échappe à toutes les modes, à tous les stéréotypes. Très tôt, dés l’âge de 4 ans, elle accompagne son père, Nando Acquaviva, musicien et musicologue de renom. Il lui fait découvrir le chant et la musique ou plutôt les musiques du monde, lors du Festival annuel de Pigna, Festivoce. Là, se produisent des artistes du monde entier, qu’elle suivra plus tard à la salle Pleyel, à la Salle des Champs Elysées. Tous ces souvenirs d’enfance sont encore bien présents, ces musiques, ces voix du monde s’inscrivent  en  elle. Dans le même temps un ami de la famille lui enseigne le violon et le solfège durant prés dix ans. Elle évolue alors dans un univers...

Retrouvez notre article dans le numéro 10 d'Isula Muntagna actuellement en kiosque ou en vous abonnant sur notre site