Menu

Staghjone...

Rédigé le Dimanche 22 Août 2021 à 16:13 | Lu 16 commentaire(s)

# ISULA MUNTAGNA EDITO N°12


Voici venu le temps de souffler un peu. La saison de production est finie. Les bêtes sont taries et les bergers n’ont plus la traite à faire. Pour ceux qui le peuvent, ils auront rejoint les montagnes et les lieux d’estive. Les troupeaux y trouvent des ressources fourragères, de la fraîcheur et se refont une santé. Brebis et chèvres en redescendront avec le poil luisant, en pleine forme, et de forme pleine, pour ensuite mettre bas dans les semaines suivantes. Ainsi va la vie et le rythme des saisons. De nouvelles estives s’organisent toujours avec le soutien des élus des communes concernées, rappelant ainsi que les bergeries sont un bien commun sur des territoires communaux et qu’elles servent au berger et à leur famille, pour travailler. Les jeunes éleveurs souhaitent retourner en estives et y produire fromages et brocci. Nous en sommes encore à un frémissement, mais les projets qui se concrétisent prouvent que la politique de réaménagement et de gestion durable et équitable de notre montagne est en route. Nous vivons une période charnière et la nécessité de la transmission des savoir-faire entre générations n’a jamais été aussi importante. L’avenir du pastoralisme en dépend. Vous trouverez dans ces pages une étude prospective réalisée sur plusieurs mois qui peut nous éclairer justement sur ce devenir. Nous avons la chance d’avoir sur notre territoire une politique régionale forte pour la montagne avec le Comité de Massif et la Collectivité de Corse. Dans la concertation et avec la participation démocratique directe des acteurs de chaque microrégion et l’appui d’études rigoureuses faites sur les différents massifs, de nouvelles règles se dessinent. C’est une chance ! La montagne est un lieu de production et de préservation du pastoralisme avant tout. Les activités de pleine nature s’y invitent et doivent être régulées avec le soucis premier de la préservation de l’environnement. Plus que jamais nous devons être vigilent à ce que soient respectés ces principes. Nous en avons tous conscience et devons tous en être les ambassadeurs. Regardons aussi ailleurs, sur les autres îles de Méditerranée comment d’autres peuples vivent et où ils en sont, comme pour mieux comprendre où nous pouvons aller. C’est notre reportage sur La Crète, une sœur jumelle.
En ces temps troubles, restons unis autour de notre bien commun et défendons-le. C’est ce que font nos trailers qui battent record sur record avec cet esprit d’équipe et d’entre-aide, « una squadra corsa » donnant un nouvel éclairage à nos massifs et à nos chemins oubliés. La montagne est belle dans le partage de nos émotions. C’est ce que font aussi nos artisans, nos producteurs, nos éleveurs, dans la qualité de leur production, dans le respect des règles. Ayons toujours le souci de rendre au territoire tout ce qu’il nous donne.