Menu

L’AVVENE DI U PASTURISIMU

Rédigé le Mercredi 8 Septembre 2021 à 14:17 | Lu 89 fois | 0 commentaire(s)

Démarches de réflexion pour le pastoralisme de demain


On pourrait voir en ce mot pastoralisme, la représentation imagée ou imaginaire d’un temps passé, d’un temps révolu qui serait  voué à disparaître, si ce n’est déjà le cas dans certaines régions de beaucoup de pays. Pourtant, loin de cette vision défaitiste, il se trouve que ce mot prend encore tout son sens, car des hommes et des femmes le font vivre. C’est une réalité économique, sociale,  culturelle, et surtout territoriale. Nous nous entendrons sur cette simple définition qui peut en être également le socle commun :
‘‘Le pastoralisme est l’élevage extensif pratiqué sur des pâturages et des parcours, ainsi que la relation interdépendante entre les éleveurs, leurs troupeaux et les milieux exploités. Cette relation débute il y a environ 10 000 ans avec la domestication de certains mammifères herbivores communautaires’’.
Notre territoire, comme bien d’autres dans le bassin méditerranéen, a conservé une partie de sa culture, son organisation sociale, ainsi que ses traditions. Aujourd’hui, que reste-t-il du pastoralisme en Corse?  À la fois peu, si l’on prend en compte comme seule mesure le nombre de cheptels encore existants toutes espèces confondues. Mais beaucoup au regard des pratiques qui ont pu être transmises de génération en génération,  les gestes et savoir-faire restant les mêmes pour la plupart,  jusque dans les processus de transformation. C’est toujours «la main du berger qui fait le fromage ». Cependant, la conduite du troupeau est....

Retrouver la totalité de l'article dans notre numéro 11 d'ISULA MUNTAGNA disponible en kiosque ou chez vous, par abonnement




Nouveau commentaire :