Menu

La permaculture c'est du sérieux !

Rédigé le Jeudi 9 Juin 2022 à 10:35 | Lu 16 fois | 0 commentaire(s)

Avec Yann solo bio, ingénieur agronome et paysan


Quand nous appelons Yann pour lui  proposer  ce reportage , nous  tombons vite d’accord sur l’approche du sujet. Nous sommes là, comme toujours, pour rencontrer ceux qui font les choses, que ce soit les bergers, les éleveurs, les artisans, les paysans, bref, tous les acteurs des territoires de l’intérieur et de la ruralité qui PRODUISENT. Nous les choisissons parce qu’ils représentent à nos yeux, un avenir, un espoir de rendre ce monde plus juste, plus en accord avec lui-même, avec le devenir de l’humanité. C’est notre point de vue, c’est ce que nous affirmons depuis 14 numéros. 
 
Pourquoi et comment produire ? Si la noblesse de l’agriculture est bien de nourrir les Hommes, force est de constater que durant les dernières décennies, l’organisation mondiale de l’économie et de l’agriculture ont créée plus d’inégalités qu’elles n’en ont réduit, et que notre terre à tous en est bien la première victime. La noblesse de l’agriculture c’est aussi de nourrir « sainement » les Hommes, en respectant la terre qui les nourrit justement. 
 
Alors la permaculture c’est quoi ? Reprenons la définition du dictionnaire pour commencer, histoire de ne pas partir de zéro : la permaculture est «  un mode d’agriculture fondé sur les principes de développement durable, se voulant respectueux de la biodiversité et de l’humain et consistant à imiter le fonctionnement des écosystèmes naturels. » Alors nous sommes bien d’accord. Ce pressentiment que nous avions, de respect, de développement durable, de biodiversité, c’est bien de cela dont il s’agit. Mais il manque un terme dans la définition... La production !
 
Tout système alternatif est trop souvent montré ou présenté comme farfelu, et quelque part comme quelque chose de pas très sérieux à la marge. Notre époque nous conditionne dans l’idée que la production ne pourrait être qu’une histoire de quantité avant d’être de qualité. Avec la crise sanitaire, les circuits courts et la proximité de la production, nous disent le contraire désormais.
Yann, ingénieur agronome, et exploitant agricole nous donne sa définition de la permaculture :
« Le premier des points c’est par rapport à la notion de permaculture. Aujourd’hui c’est un terme complétement dévoyé. La permaculture, c’est......

Retrouvez la suite de l'article dans notre numéro 14 en vente en kiosque ou sur abonnement sur notre site www.isulamuntagna.corsica/shop