Menu

Le retour aux estives, I stazzi di i Stolli vechji

Rédigé le Jeudi 23 Novembre 2023 à 11:11 | Lu 232 fois | 0 commentaire(s)

Réhabilitation du patrimoine pastoral à l'usage du berger transhumant


Quand sauvegarde du patrimoine vivant et  pratiques pastorales ne font qu’un
Dans notre précédent numéro d’Isula Muntagna nous rendions compte du séminaire de mi-parcours de la politique en faveur du  retour aux estives des bergers dans les massifs de Corse (Isula Muntagna N°17). Cette politique ambitieuse menée par la Collectivité de Corse et le Comité de Massif a vu le jour lors des assises de la montagne à Chisà en 2017. Elle émane du rattachement de la Corse au Plan montagne national, arraché in extremis par la nouvelle mandature de 2015 et voté par la suite à l’Assemblée de Corse dans le cadre de la politique générale, en faveur du rural et des territoires de l’intérieur et de montagne.
La déprise de la montagne depuis des décennies ne laissant apparaître que des bergeries ruinées dans tous les massifs de Corse, il aura fallu le temps et la patience nécessaires pour commencer à soigner les stigmates du passé et entamer peu à peu la reconquête de la montagne comme territoire de production agropastorale. Les bénéfices en termes de préservation de l’environnement, de lutte contre les incendies grâce à l’ouverture des milieux ne sont plus à démontrer. Aujourd’hui ce travail de reconstruction de ces territoires est en cours et personne ne peut le nier même si parfois on peut entendre que tout cela ne va pas assez vite, mais on ne remet pas debout en un claquement de doigts, une société rurale qui a payé le lourd tribut des guerres et de l’exode rurale. Des communes du rural et de montagne qui ont résisté au fil du temps et qui .....

Retrouvez notre article dans le numéro 18 d'Isula Muntagna en kiosque ou sur notre site www.isulamuntagna.corsica/shop