Menu

Primi Passi - U Niolu

Rédigé le Dimanche 5 Novembre 2017 à 15:55 | Lu 76 fois | 0 commentaire(s)

Au XVIIème siècle, c’est sous l’occupation française qu’aura lieu une terrible répression pour faire taire, dans la barbarie, les révoltes naissantes du peuple corse, lequel aspire au rétablissement des libertés acquises avec Pascal Paoli


Casamaccioli
Casamaccioli
Faut-il se rappeler aujourd’hui que le Niolu est loin d’être la région isolée que l’on serait tenté de croire ?, même si les seuls accès routiers se font aujourd’hui par la Scala di Santa Regina, à l’est, et par le col de Vergio, à l’ouest. Cette ancienne route forestière n°9, reliant Francardo à Porto, désenclave le canton de Calacuccia (ex-piève du Niolu) depuis la fin du XIXème siècle et fut construite en mâture pour les besoins de la marine nationale.

Mais l’histoire et notre mémoire nous enseignent que le Niolu est avant tout la terre des bergers, depuis des siècles et des siècles. Ils transhumaient de la plaine à la montagne, et de la montagne à la plaine, par les multiples chemins muletiers, patrimoine inestimable permettant de rejoindre de nombreuses régions comme la Balagne, le Falasorma, le Sia, le Cortenais, ou encore la vallée du Golu. Le Niolu était le lieu de rendez-vous des bergers qui se retrouvaient lors de la Santa di U Niolu, chaque 8 septembre, et la Fiera di U Niolu était l’occasion.......

En savoir plus

Pour lire la suite de l'article, abonnez vous ou commandez le numéro 2









Facebook

Les news

Vide ton sac / Le sac de Piero Griscelli

02/03/2018 - Philippe Pierangeli

Vide ton sac / Le sac de Virginie

02/03/2018 - Philippe Pierangeli

Vide ton sac / Le sac de David Marfaing

02/03/2018 - Philippe Pierangeli

Le site internet du magazine

28/04/2017 - Rédaction